Rechercher

Appuyez sur ENTER pour rechercher ou sur ESC pour quitter

Digestion et minéralisation

La digestion Kjeldahl convertit les composés azotés en sulfate d'ammonium

L’objectif de la digestion est de rompre les liens qui maintiennent les polypeptides ensemble et de les convertir en molécules plus simples (comme l'eau, le dioxyde de carbone et le sulfate d'ammonium). Ces réactions peuvent être accélérées par la température utilisée lors de la digestion Kjeldahl (plus la température utilisée est élevée, plus la digestion est rapide) et par la présence d'acide, de sel et de catalyseurs (sélénium, cuivre, titane). Les vapeurs s'échappant des éprouvettes sont aspirées à travers le bouchon d'aspiration par une pompe à vide à eau de recirculation JP et éliminées dans un épurateur SMS. Cette configuration optimise l'efficacité de l'opération. Évitez d'utiliser les digesteurs Kjeldahl sans système d'évacuation : cela réduira considérablement sa durée de vie et pourrait causer des dommages coûteux. Le processus de minéralisation est la plus longue étape de l'analyse.
Digestion et minéralisation
Digestion et minéralisation
Pesez votre échantillon Si l'échantillon est solide, peser environ 1 à 3 g dans les nacelles de pesée VELP (sans azote) (CM0486000 ou CM0486001) et enregistrer le poids (la taille des particules de l'échantillon doit être réduite à Si l'échantillon est liquide, mesurez le volume avec une pipette et placez-le dans un bécher et mélangez-le avec l'un des agitateurs chauffants VELP. Le cas échéant, éliminez le CO2 (par exemple les boissons gazeuses) avant de mesurer le volume.
Digestion et minéralisation
Ajouter l'échantillon, l'acide sulfurique et le catalyseur dans l’éprouvette Introduire l'échantillon dans l’éprouvette à essai VELP le plus approprié avec 12 à 20 ml d'acide sulfurique concentré, comme spécifié dans la méthode. La quantité totale d'acide nécessaire lors de la digestion Kjeldahl peut varier d'un type d'échantillon à l'autre. Un autre facteur à considérer est la perte d'acide qui se produit en raison de l'évaporation à travers le système d'élimination des fumées utilisé. Le système VELP réduit la perte d'acide (environ 1,2 ml d'acide par échantillon). Ajouter les pastilles catalyseuses KjTabsTM selon les exigences de la méthode officielle.  Les catalyseurs en cuivre sont satisfaisants mais réagissent très lentement. Les catalyseurs au sélénium réagissent généralement très rapidement et sont généralement utilisés pour les substances résistantes à la digestion Kjeldahl (par exemple les graisses et les huiles).
Digestion et minéralisation
Programmez le digesteur  Les rampes de température sont essentielles pour la bonne phase de digestion et nous suggérons de suivre les méthodes officielles. Dans la plupart des méthodes, il y a 2 ou 3 rampes de température à configurer pour réduire la génération de mousse qui est l’une des causes principales de digestion incorrecte.  Sélectionnez le programme par le menu du digesteur Kjeldahl (sur les DKL, les applications les plus utilisées sont préinstallées et d'autres sont programmables par l'utilisateur). En appuyant simplement sur Menu, Programmes, il est possible de choisir quel programme standard sélectionner ou créer un nouveau programme personnalisable. Abaissez les échantillons (automatiquement sur les unités de digestion DKL Kjeldahl) dans le bloc chauffant en aluminium (sans entretien et très résistant) et chauffez le mélange à la température indiquée dans la méthode standard. (Le bloc chauffant en aluminium DKL assure la meilleure homogénéité possible sur toutes les éprouvettes et une digestion Kjeldahl complète dans chaque éprouvette. Il peut atteindre 450 °C/842 F, garantissant une récupération d'azote supérieure à 99% dans les phases suivantes).
Minéralisation et refroidissement Digérer le mélange pendant le temps indiqué dans la méthode standard pour obtenir une solution limpide et incolore. Pendant cette phase, l'acide sulfurique réagit avec l'échantillon, en convertissant tout l'azote sous forme organique en une forme inorganique stable prête à être analysée. H2SO4 + N organique → (NH4) 2SO4 + CO2 + H2O + autres composés En cas de problème pendant la digestion Kjeldahl et/ou si la préparation de l'échantillon a été incorrecte, vous remarquerez la présence de résidus de carbone (de couleur brun noir) dans le mélange digéré et sur les parois des éprouvettes à essai. Ce sont des symptômes de minéralisation incomplète de l'échantillon qui ne peuvent plus être traités. Une fois le programme terminé, il faudra prélever les échantillons (automatiquement sur les unités de digestion DKL Kjeldahl) et les refroidir pour une dispersion naturelle.  Nous vous recommandons d'introduire un bac de récupération sous la hotte d'extraction pour recueillir les gouttes d'acide qui pourraient tomber des cloches en verre du bouchon d’extraction. Le rack peut alors être retiré et les échantillons sont prêts à être déplacés vers l'étape de distillation.

Cookies

Ce site web utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies sont disponibles sur ce lien. En continuant à utiliser ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies lors de votre navigation.
Siglacom - Internet Partner